chambres d’hôtels avec vue

Lieu d’arrivée, de transit et de départ, la chambre d’hôtel est ce mini territoire dont je prends temporairement possession, qui m’est forcément étranger parce que rien dans cet espace ne m’appartient, je n’y ai rien choisi. Familier aussi parce que lorsque voyager est un métier, s’installer dans ces chambres indéfiniment semblables d’hôtels en hôtels devient un acte rituel, une épreuve sans cesse réitérée et routinière dont je finis bon grès mal grès par m’acquitter. Le mobilier, les objets y sont désespérément monotones, un lit bien planté, lieu de repli sur soi, quelques tableaux que je regarde malgré tout, une télévision qu’il m’arrive d’allumer ..Vient ensuite la fenêtre, cet intermédiaire entre un intérieur immuable et un extérieur toujours changeant.
L’heure de vérité sonne quand après avoir ouvert les rideaux d’un geste que je trouve théâtral, je regarde par la fenêtre pour découvrir la vue qu’elle me réserve et comme dans un rêve entrer de plain pied dans un temps qui n’existe plus, un temps imaginaire.

hotels rooms with a view

A place of arrival, transit and departure, the hotel room is a small territory that I take possession of temporarily. It is of necessity a strange place because nothing in it belongs to me, and nothing was chosen by me. It is also familiar since when travelling is your profession, moving into these rooms – indefinably similar, from hotel to hotel – becomes a ritual act, an endlessly reiterated and routine test which, like it or not, I end up getting through. The furniture and objects are desperately monotonous – a well-installed bed, a place to withdraw into yourself, a few pictures that I look at despite myself, a television that I sometimes switch on. Then there’s the window, that intermediary between an unchanging interior and an ever-changing exterior.
The moment of truth arrives when, on opening the curtains with a gesture that I find theatrical, I look out of the window to see the view it has held in store for me and, as in a dream, enter headlong into a time that no longer exists, an imaginary time.
Fermer le menu